Aujourd'hui c'est la fête à mes deux Claude, gros bisous à vous mes chéris !!!

Petit rappel mais je retrouve plus mon frère que mon zhom...

Etymologie et signification du prénom Claude

Le prénom Claude vient du latin claudus, « boîteux ». Un ancêtre boîteux donna ainsi son sobriquet à une illustre famille romaine, qui s’en fit un nom, et non des moindres. Deux empereurs en surgirent : Claude Ier, malencontreux époux de Messaline puis d’Agrippine, qui parvint à l’empoisonner ; et Claude II, qui guerroya contre les Barbares.

Célébrités du prénom Claude

l’épouse de François Ier, Claude de France ; Claude le Divin, maître verrier attitré de la papauté ; Claude Monet ; Claudio Monte­verdi ; Claude Debussy ; Claude Bernard ; les acteurs Claude Rich, Claude Brasseur ; le chanteur Claude François ; l’auteur-compositeur Claude Nougaro ; le ministre Claude Cheysson ; les poètes Claude Pélieu, Claude Tarnaud ; les écrivains Jean-Claude Montel, Jean-Claude Vernier, Claude Hagège ; les cinéastes Claude Lelouch, Claude Autant-Lara, Claude Sautet, Claude Santelli, Claude Lanzmann ; sans oublier la grâce : Claudia Cardinale, Claudia Schiffer, Claudia Borer.

Histoire et caractère du prénom Claude

Utilisé pour les deux sexes, Claude est donc un prénom androgyne qui supporte vaillamment le perpétuel diminutif de « Cloclo » dont souvent il se voit familièrement affublé. Saint Claude (XIIe siècle) fut un solitaire opiniâtre résolument contrarié dans sa vocation : élu évêque de Besançon, il se déroba et s’enfuit ; on le retrouva et le fixa de force à son évêché. Au bout de cinq ans, il présenta sa démission pour aller se nicher dans un monastère du Jura… où il se vit nommé père abbé ! Chef malgré lui, son rayonnement à la tête du monastère agrégera autour de celui-ci la ville de Saint-Claude. D’autres saints furent également des Claude, et notamment le bienheureux Claude de la Colombière (XVIIe siècle), jésuite au couvent des Visitandines ; il y fit la connaissance de sainte Marguerite-Marie Alacoque, visionnaire du Sacré-Cœur de Jésus, dont il nota les visions. Au caractère, il sait jouer de l’effet de surprise et aime à déconcerter. C’est un être extrêmement sociable au demeurant, non dépourvu d’humour, et s’adaptant avec aisance à la diversité des situations et à l’imprévu. Mais il ou elle n’est pas pour autant abusé(e) par les valeurs grégaires et la pression de la foule. Leur sens de la surprise vise précisément à assurer et affirmer leur goût de l’indépendance et de la liberté d’esprit. Volontiers provocateurs ou provocatrices, les Claude préservent ainsi leur pudeur, leur gentillesse et la profondeur de leur tendresse. Leur jugement est vif et aigu, et leur renommée n’a jamais faibli : ces « boîteux » par l’étymologie marchent en fait fort droit

 

 

ob_c87d6d8cdc966aa924af9319093b9c2e_82131605-o